Jean-Patrick Manchette, que l’on a appelé le pape du néo-polar, ce qui ne lui aurait pas plu car il n’aimait ni les papes ni le suffixe néo, est mort en 1995, en laissant derrière lui une œuvre courte mais marquante dans laquelle on trouve des chefs-d’œuvre définitifs comme Le Petit Bleu de la Côte Ouest, La position du tireur couché ou encore L’affaire N’Gustro (inspiré plus ou moins par l’affaire Ben Barka). Signe qu’il est sorti depuis longtemps du ghetto du genre, les éditions Gallimard lui ont consacré un volume Quarto et les éditions Rivages ont publié l’intégralité de son œuvre de critique littéraire et cinématographique.

On ne compte plus les études, y compris universitaires, qui lui sont consacrées et les écrivains comme Jean Echenoz qui reconnaissent explicitement leur dette à ce maître du style comportementaliste où se mêle l’humour à la froide observation clinique du monde.
On écoutera donc avec intérêt l’émission qui lui sera consacrée sur France-Culture par Christine Lecerf, samedi 10 novembre, de 16h à 17h.

On retrouvera parmi les intervenants le fils de Manchette, Doug Headline mais aussi Claude Mesplède, spécialiste du genre ainsi que l’écrivain Serge Quadruppani et notre confrère Jérôme Leroy.

Lire la suite