Les Inrocks ont tranché : internet doit penser clair et marcher droit!


N’écoutant que son courage, début juin, dans une grande enquête au ton indigné, l’hebdo de la gauche culturelle les Inrocks a révélé l’existence d’une communauté virtuelle de 22 000 réacs osant prendre en dérision « des militant·es pour des causes progressistes comme le féminisme, l’antiracisme, ou encore les droits LGBTQI ». Sur Facebook, le groupe « Neurchi de Social justice warriors » (traduisez littéralement : « chineurs de justiciers du Net ») brocarde en effet les lubies postmodernes comme l’écriture inclusive, la « non-mixité choisie » ou les hommes enceintes. Usant de tous les procédés à la mode (à commencer par les « mèmes », ces images détournées façon roman-photo), ces chineurs se sont attiré les foudres de militants diversitaires peu amateurs de second degré.

A relire: R

Article réservé aux abonnés

60 % de l’article reste à lire…

Pour poursuivre la lecture de cet article Abonnez-vous dès maintenant.

ABONNEMENT 100% NUMERIQUE
  • Tout Causeur.fr en illimité
  • Le magazine disponible la veille de la sortie kiosque
  • Tous les anciens numéros
3 €80par mois
Été 2020 – Causeur #81

Article extrait du Magazine Causeur

Lire la suite