Home Culture Il y a cinquante ans, Nimier entrait dans la légende…


Il y a cinquante ans, Nimier entrait dans la légende…

Il y a cinquante ans, Nimier entrait dans la légende…

Le hussard Roger NImier mort il y a cinquante ans

Au début des années 1950, de jeunes écrivains s’opposent à Sartre et à de Gaulle et défendent l’Algérie française.[access capability=”lire_inedits”] Entichée des causes perdues, c’est la droite littéraire. Elle revendique une parenté avec Saint-Simon et le Cardinal de Retz, avec Morand, Larbaud, Aymé. Ceux qui se réclament de cette brigade légère se distinguent par une plume affûtée et rapide, impertinente et désinvolte, qu’ils manient comme un fleuret… « À chaque phrase, il y a mort d’homme », dira d’eux Bernard Frank dans un article donné aux Temps modernes, paru en décembre 1952, où il surnomme ces bretteurs les « hussards ».

Le sobriquet fait fortune. Dans cette escouade irrévérencieuse et pleine d’audace est engagée la fine fleur des stylistes du moment, les Blondin, Laurent, Déon et quelques autres encore, avec à leur tête le tout jeune Roger Nimier. Celui-ci a déjà publié cinq romans dont le fameux Hussard bleu. Il n’écrira plus guère puisque, en compagnie de Sunsiaré de Larcône, il abandonnera la littérature le 28 septembre 1962 sur le pont de La Celle Saint- Cloud, au volant de son Aston Martin DB4. Il allait avoir 37 ans. Il y a de cela juste un demi-siècle ce mois-ci. En lui rendant hommage ici, Causeur célèbre le panache, l’insolence et l’exercice d’une pensée libre de toute contrainte.[/access]

*Photo : terra-ignota.fr

Septembre 2012 . N°51

Article extrait du Magazine Causeur


Vous venez de lire un article en accès libre.
Causeur ne vit que par ses lecteurs, c’est la seule garantie de son indépendance.
Pour nous soutenir, achetez Causeur en kiosque ou abonnez-vous !
Previous article Ânerie d’Ernaux
Next article Le plus élégant de nos philosophes sort un essai sur la beauté
est écrivain.

RÉAGISSEZ À CET ARTICLE

Le système de commentaires sur Causeur.fr évolue : nous vous invitons à créer ci-dessous un nouveau compte Disqus si vous n'en avez pas encore.
Une tenue correcte est exigée. Soyez courtois et évitez le hors sujet.
Notre charte de modération