Home Politique Hollande déchire sa race


Hollande déchire sa race

Samedi 10 mars , François Hollande rassemblait ses soutiens ultramarins à Paris et prenait devant eux un bien curieux engagement : « Il n’y a pas de place dans la République pour la “race”. Et c’est pourquoi je demanderai, au lendemain de la présidentielle, au Parlement de supprimer le mot “race” de notre Constitution. » Il fallait y penser ! Il suffit d’effacer le mot pour supprimer la chose – on jurerait un morceau de bravitude de l’abbé de Lattaignant.[access capability=”lire_inedits”]

Mais la promesse d’éradiquer le fâcheux mot semble, d’ores et déjà, compromise. Il faudrait le biffer non seulement de la Constitution, mais également du Préambule de 1946, un texte historique, qui en présente deux occurrences. Puis, la France devrait en toute logique retirer sa signature de la Déclaration universelle des droits de l’homme, de la Convention internationale sur l’élimination de toutes les formes de discrimination raciale, de
la Convention européenne des droits de l’homme et de toutes les autres conventions faisant mention – les salopes – du terme honni.

La France deviendrait alors réellement ce que François Hollande disait qu’elle était samedi : « Un grand archipel », c’est-à-dire une île au milieu du monde. Tiens ! l’Histoire est une fieffée rusée : samedi, le candidat socialiste tenait son meeting à l’Outre-Mer, dans le 19e arrondissement de Paris (sous les pavés de Paris-Plages, le sable antillais !), au Gymnase Jean-Jaurès. Le grand Jaurès qui proclamait à Paris, au Congrès socialiste international de septembre 1900 : « Quand les hommes ne peuvent plus changer les choses, ils changent les mots. »

Rien ne change donc, et c’est maintenant.[/access]

Mars 2012 . N°45

Article extrait du Magazine Causeur


Vous venez de lire un article en accès libre.
Causeur ne vit que par ses lecteurs, c’est la seule garantie de son indépendance.
Pour nous soutenir, achetez Causeur en kiosque ou abonnez-vous !
Previous article La révolte syrienne vue d’Israël
Next article Mélenchon, Villiers et Beate Klarsfeld…

RÉAGISSEZ À CET ARTICLE

Le système de commentaires sur Causeur.fr évolue : nous vous invitons à créer ci-dessous un nouveau compte Disqus si vous n'en avez pas encore.
Une tenue correcte est exigée. Soyez courtois et évitez le hors sujet.
Notre charte de modération