Quantcast
Home Brèves Fruit défendu


Fruit défendu

Les policiers polonais viennent d’annoncer une saisie-record de cocaïne à Gdynia, un des principaux ports de commerce du pays. Les 50 kilos de poudre blanche –dont la valeur est estimée à environ deux millions d’euros- étaient astucieusement dissimulés dans une cargaison de bananes en provenance d’Amérique du Sud. Les contempteurs de la chute du Mur y verront sans doute une raison de plus d’être confortés dans leur nostalgie. C’est vrai que du temps de Gierek, de Brejnev ou d’Honecker, il n’y avait pratiquement pas de trafic de coke dans les pays du bloc de l’Est, et un tel fait divers aurait été inimaginable. D’autant plus inimaginable qu’il n’y avait pas non plus de bananes…


Vous venez de lire un article en accès libre.
Causeur ne vit que par ses lecteurs, c’est la seule garantie de son indépendance.
Pour nous soutenir, achetez Causeur en kiosque ou abonnez-vous !
Previous article Le désarroi des parents topless
Next article Œdipe nique pas sa mère
De l’Autonomie ouvrière à Jalons, en passant par l’Idiot International, la Lettre Ecarlate et la Fondation du 2-Mars, Marc Cohen a traîné dans quelques-unes des conjurations les plus aimables de ces dernières années. On le voit souvent au Flore.

RÉAGISSEZ À CET ARTICLE

Le système de commentaires sur Causeur.fr évolue : nous vous invitons à créer ci-dessous un nouveau compte Disqus si vous n'en avez pas encore.
Une tenue correcte est exigée. Soyez courtois et évitez le hors sujet.
Notre charte de modération