Alain Finkielkraut commente le duel opposant… par causeur