Home Brèves Interview de Dieudonné dans Causeur : Ce qu’en disent Elisabeth Lévy et Alain Finkielkraut


Interview de Dieudonné dans Causeur : Ce qu’en disent Elisabeth Lévy et Alain Finkielkraut

Fallait-il, oui ou non, interviewer Dieudonné, comme l’ont fait Elisabeth Lévy et Gil Mihaely dans le dernier numéro de Causeur?

Preuve que cette question est légitime, nous nous la sommes nous-mêmes posée dans la préparation de ce numéro 10 et avons tous, en comité de rédac, pesé le pour et le contre, avant de trancher à l’unanimité dans le sens que vous savez. À titre personnel, si vous voulez tout savoir, j’étais très chaudement partisan d’aller au contact, et donc au choc. Une opinion dix fois confortée quand j’ai vu le sacré bon boulot réalisé par Gil et Elisabeth.

N’empêche, plusieurs personnes, y compris des proches, me demandent « si c’était bien raisonnable de donner la parole à Dieudonné ». Si vous êtes de ceux-là, ou si la curiosité intellectuelle figure au nombre de vos vilains défauts, alors filez dare-dare sur le site de RCJ. Sur cette question chaude entre toutes, les deux protagonistes de l’émission dominicale ont inversé les rôles : c’est donc Alain Finkielkraut qui interviewe Elisabeth, laquelle se fait un plaisir de répondre aux questions légitimes que se posent nos amis –et aussi, tant qu’à faire, aux méchancetés diverses que répandent nos ennemis !


Vous venez de lire un article en accès libre.
Causeur ne vit que par ses lecteurs, c’est la seule garantie de son indépendance.
Pour nous soutenir, achetez Causeur en kiosque ou abonnez-vous !
Previous article Il faut bannir du débat public le chiffre unique sur la délinquance
Next article Saint Valentin : quelques éléments de langage amoureux
De l’Autonomie ouvrière à Jalons, en passant par l’Idiot International, la Lettre Ecarlate et la Fondation du 2-Mars, Marc Cohen a traîné dans quelques-unes des conjurations les plus aimables de ces dernières années. On le voit souvent au Flore.

RÉAGISSEZ À CET ARTICLE

Le système de commentaires sur Causeur.fr évolue : nous vous invitons à créer ci-dessous un nouveau compte Disqus si vous n'en avez pas encore.
Une tenue correcte est exigée. Soyez courtois et évitez le hors sujet.
Notre charte de modération