Ainsi qu’ils l’avaient annoncé, les joyeux semeurs de zizanie de Charlie Hebdo ont publié ce mercredi deux éditions distinctes de l’hebdo qui fâche.

La première édition, justement, ne risque pas de déclencher de fatwa même symbolique. Intitulée Charlie Hebdo-Journal Responsable, et surtitrée « Fini de rire ! », on n’y trouve rien de choquant, et pour cause : il n’y a ni dessins, ni articles, hormis l’édito. Rien que des cadres vides de toute illustration, quelques titres bateau qu’on croirait volés à l’Obs ou Marie-Claire. Les collectionneurs adoreront, les âmes sensibles aussi.

Quant à l’édition chaotique traditionnaliste, elle est vendue sous l’appellation Charlie Hebdo-Journal Irresponsable. Son dessin de Une, signé Charb, montre un homme des cavernes, présenté comme étant l’inventeur de l’humour. Il tient dans une main une torche enflammée et dans l’autre un proto-bidon d’huile, le lecteur avisé comprenant qu’il s’apprête à jeter celle-ci sur celui-là. Une réponse bien sentie aux accusateurs de tous bords, et aussi au pseudo-édito de l’édition « responsable » où nos lascars font mine de battre leur coulpe: « Afin de satisfaire Laurent Fabius, Brice Hortefeux et Tarik Ramadan, Charlie Hebdo ne mettra plus d’huile sur le feu et ne sera plus jamais irresponsable », y expliquent-ils avant de mettre les points sur les i comme Islam : » Charlie qui fut naguère un journal de caricature ne se souciant ni de politesse, ni de bon goût, ne fera plus preuve d’irrévérence à l’égard de l’islam et du prophète Mahomet. »

Rassurez-vous, c’est pour de rire.

Charlie Hebdo

Lire la suite