Jadis, un dicton cruel disait que les Bretons naissent dans des armoires, vivent dans l’alcool et meurent en mer. À moins qu’ils ne vivent en mer et meurent dans l’alcool. Car l’ivresse est la composante principale du fait divers breton, c’est même son ADN. Ivre, un audacieux automobiliste de Saint-Brieuc a récemment effectué pas moins de 17 tours de rond-point pour échapper à la voiture de police qui le poursuivait. Fin avril, un petit miracle éthylique s’est produit : appelée pour un tapage nocturne aux abords de la prison d

Article réservé aux abonnés

60 % de l’article reste à lire…

Pour poursuivre la lecture de cet article Abonnez-vous dès maintenant.

ABONNEMENT 100% NUMERIQUE
  • Tout Causeur.fr en illimité
  • Le magazine disponible la veille de la sortie kiosque
  • Tous les anciens numéros
3 €80par mois
Juin 2018 - #58

Article extrait du Magazine Causeur

Lire la suite