Home Brèves Bouveresse bout


Bouveresse bout

Dans son dernier livre, paru en 2008, La connaissance de l’écrivain, un de nos plus grands philosophes, Jacques Bouveresse, notait non sans mélancolie : « Puisque le système capitaliste libéral a apparemment gagné aujourd’hui par forfait, et qu’il ne semble plus y avoir d’autre système politique et économique qui offre des perspectives plus prometteuses et que l’on puisse proposer sérieusement pour le remplacer, on a l’impression que la critique qui peut être formulée contre lui est condamnée à être et à rester désormais essentiellement morale. »

Bouveresse, professeur au Collège de France, vient cependant de montrer que l’on pouvait aussi mettre ses actes en parfait accord avec ses convictions, et avec panache. Il vient de refuser la Légion d’honneur et s’en explique dans une lettre à Valérie Pécresse. Hors de question, pour lui, de recevoir une décoration remise par « un gouvernement dont la politique adoptée à l’égard de l’Education nationale et des services publics en général me semble inacceptable » Il faut qu’il fasse tout de même attention, Jacques Bouveresse, il y en a qui vont se retrouver déchus de leur nationalité française pour moins que ça.

La Connaissance de l'écrivain: Sur la littérature, la vérité & la vie

Price: 22,40 €

7 used & new available from 22,40 €


Vous venez de lire un article en accès libre.
Causeur ne vit que par ses lecteurs, c’est la seule garantie de son indépendance.
Pour nous soutenir, achetez Causeur en kiosque ou abonnez-vous !
Previous article Mondial : l’Espagne n’a eu que ce qu’elle méritait !
Next article Petit abécédaire des idées reçues
Jérôme Leroy est écrivain et membre de la rédaction de Causeur. Dernier roman publié: Vivonne (La Table Ronde, 2021)

RÉAGISSEZ À CET ARTICLE

Le système de commentaires sur Causeur.fr évolue : nous vous invitons à créer ci-dessous un nouveau compte Disqus si vous n'en avez pas encore.
Une tenue correcte est exigée. Soyez courtois et évitez le hors sujet.
Notre charte de modération