Nous venons d’apprendre qu’une série d’attentats contre des églises de Villejuif a été déjouée grâce à l’interpellation « par hasard » d’un individu qui envisageait d’attaquer des églises en banlieue parisienne.

Le bureau de la novlangue et de la conformité idéologique rappelle à l’attention générale qu’il serait souhaitable – pour évoquer cette péripétie du « faire société » contemporain – d’utiliser les mots suivants afin de ne pas heurter une partie de la population…

Ne pas parler de terroriste mais d’homme armé.

Ne pas parler d’islamisme, mais de fondamentalisme religieux.

Ne pas évoquer un étudiant algérien, mais un jeune-homme en situation d’apprentissage issu de l’immigration extra-européenne. (Qui par exemple pourrait être issu de Bolivie ou d’un pays imaginaire comme la Syldavie)

Ne pas divaguer sur sa haine de l’autre, mais sur son statut de paria social qui l’a logiquement conduit à  cette impasse – dont il est la première victime.

Ne pas évoquer un climat délétère de violence, mais une situation idyllique de vivre ensemble non encore optimale.

Occulter la cible : les chrétiens, et bien souligner une hausse constante des actes islamophobes dans une France rance qui rappelle les heures-les-plus-sombres-de-notre-histoire©.

Ne pas souhaiter qu’il soit envoyé en prison, mais appeler de nos vœux une réinsertion heureuse d’une chance pour la France grâce à une série de stages dans des associations de rééducation par le hip-hop.

Ne pas dire que les attentats visaient des églises, mais des lieux de culte.

Le non-respect de ces directives sera lourdement sanctionné. Merci de votre attention.

*Photo : Pixabay.

Vous venez de lire un article en accès libre.
Causeur ne vit que par ses lecteurs, c’est la seule garantie de son indépendance.
Pour nous soutenir, achetez Causeur en kiosque ou abonnez-vous !
François-Xavier Ajavon
est chroniqueur et professionnel de la presse.Il est également l’auteur de L’eugénisme de Platon (L’Harmattan, 2002) et a participé à l’écriture du "Dictionnaire Molière" (à paraître - collection Bouquin) ainsi qu’à un ouvrage collectif consacré à Philippe Muray  (à paraître -éditions du Cerf). 
Lire la suite