Quantcast
Home Édition Abonné L’armée, c’est pour les durs


L’armée, c’est pour les durs

Elle est raide, cette brève!

L’armée, c’est pour les durs
D.R.

L’armée brésilienne est vraiment bichonnée…


Parfois, il n’y a pas que le moral des troupes qui doit être rehaussé. Le 11 avril, le député brésilien de gauche, Elias Vaz, révèle une curieuse dépense du gouvernement de Bolsonaro pour son armée : 35 000 pilules de Viagra.

A lire aussi : Brésil : le virus de la désinformation

Il serait tombé sur cet achat pour le moins curieux en consultant le portail de transparence du gouvernement, qui propose en libre accès des données concernant les dépenses publiques. La dépense était étiquetée « sildénafil » plutôt que « Viagra », mais il s’agit de la substance active du produit revigorant. Tweetant la nouvelle, Vaz s’est plaint d’une telle dépense au moment où les hôpitaux brésiliens manquent cruellement de médicaments, notamment de l’analgésique dipyrone. De plus, l’épisode intervient après que Jair Bolsonaro a créé la polémique en opposant son veto à une loi garantissant la distribution gratuite de serviettes hygiéniques aux femmes pauvres, avant de faire volte-face.

A lire aussi : La démocratie est morte… au Brésil aussi

L’armée brésilienne est-elle impuissante ? Selon le ministère de la Défense, les pilules sont destinées à traiter des personnes souffrant d’hypertension artérielle pulmonaire. Pourtant, Vaz a révélé que le gouvernement avait aussi acheté, pour une somme avoisinant les 676 000 euros, 60 implants péniens gonflables, qui sont bien utilisés contre les dysfonctionnements érectiles. Les internautes s’en sont donné à cœur joie, accusant le président d’être un nostalgique de la « dicta-dure », le régime des généraux qui a gouverné le Brésil entre 1964 et 1985. Selon le site satirique Sensacionalista, « avec ces pilules, l’armée va pouvoir se foutre encore plus de la démocratie ». Il s’agit peut-être d’un simple renvoi d’ascenseur : les militaires ont soutenu l’élection du gouvernement ; ce dernier soutient leur érection.

Mai 2022 - Causeur #101

Article extrait du Magazine Causeur


Previous article Comment renaître à partir de rien?
Next article Mais la France en peine, où est-elle?

RÉAGISSEZ À CET ARTICLE

Le système de commentaires sur Causeur.fr évolue : nous vous invitons à créer ci-dessous un nouveau compte Disqus si vous n'en avez pas encore.
Une tenue correcte est exigée. Soyez courtois et évitez le hors sujet.
Notre charte de modération