Pour Paris Match, le Festival de Cannes doit être un grand moment. Des stars venues du monde entier pomponnées et enrubannées, c’est l’occasion de célébrer l’art sans renoncer au people. Que nenni : l’hebdomadaire du glamour chic a choisi d’afficher en une « le-présentateur-vedette-de-TF1 » au bras de sa nouvelle conquête. Le cinéma a un visage, celui de PPDA. Sans le vouloir, Paris Match a peut-être visé dans le mille.

Vous venez de lire un article en accès libre.
Causeur ne vit que par ses lecteurs, c’est la seule garantie de son indépendance.
Pour nous soutenir, achetez Causeur en kiosque ou abonnez-vous !
Elisabeth Lévy
est fondatrice et directrice de la rédaction de Causeur.
Lire la suite