Pierre Rabhi. Photo: Hannah Assouline.

Rabhi : Crieur lit-il Causeur ?

Par Daoud Boughezala

Pierre Rabhi, le prophète de la décroissance, est intouchable. Ou presque. Égratigné par une enquête à charge de Vanity Fair sur son business et son carnet d’adresses très CAC 40, le chantre de la sobriété heureuse commence à échauder la presse progressiste. Ainsi La Revue du crieur, branche papier de Mediapart, lui consacre-t-elle un portrait mi-figue, mi-raisin dans sa dernière édition. À lire, l’article de Jade Lindgaard , « le Bisounours de la décroissance » entonne « une ritournelle antimoderne » suspecte et se rend surtout coupable d’une faute irrémissible : ne pas être de gauche.

En cause, notamment, les sorties faurissoniennes des deux fils du gourou. Mais, pourrait-on répondre, on ne choisit pas ses enfants « complotistes »… Par contre, l’enquête est plus étayée sur certaines positions hétérodoxes de Rabhi, dont Lindgaard a découvert qu’il exprime « publiquement ses doutes sur le mariage pour tous » et qu’il condamne la PMA. Crieur aurait gagné à lire Causeur plus tôt : dans notre numéro de janvier, je vous contais mon interviewus interruptus avec l’ensemenceur réac. Sur l’air de « la Nature a tellement bien fait les choses que je ne vois pas pourquoi on cherche à les compliquer… », Rabhi comparait le mariage gay à certaines unions loufoques entre équidés. Avant de se raviser et de jeter notre entretien à la poubelle. Pas grave : sans le savoir, Mediapart l’a recyclé !

Lire la suite