Quand l’Unesco s’égare

Quand l’Unesco s’égare

Puisque l’Unesco a proclamé que les Hébreux n’ont pas construit de Temple à Jérusalem, il faut changer les noms des peintures qui évoquent cette époque, avant de les livrer aux iconoclastes.

La scène peinte par Giotto en 1305 et intitulée le Christ chassant les marchands du Temple s’appellera désormais…

Le Christ Issa chassant les marchands du Temple de la Mosquée.

Et c’est ainsi qu’Allah est grand.


Vous venez de lire un article en accès libre.
Causeur ne vit que par ses lecteurs, c’est la seule garantie de son indépendance.
Pour nous soutenir, achetez Causeur en kiosque ou abonnez-vous !
Previous article La dynamique de l’amalgame
Next article Brexit, la grande peur des eurobéats
André Sénik, professeur agrégé de philosophie.

RÉAGISSEZ À CET ARTICLE

Le système de commentaires sur Causeur.fr évolue : nous vous invitons à créer ci-dessous un nouveau compte Disqus si vous n'en avez pas encore.
Une tenue correcte est exigée. Soyez courtois et évitez le hors sujet.
Notre charte de modération