Home Brèves Quand DSK dénonçait les logements trop luxueux


Quand DSK dénonçait les logements trop luxueux

Grâces soient rendues à l’excellent Arthur Goldhammer et à son blog French Politics, où il dissèque depuis Harvard notre vie politique. C’est en effet grâce à sa vigilance, que j’ai pu visionner cette vidéo mémorable du 17 février 2005. L’émission en question, diffusée sur France2 s’appelait « 100 minutes pour convaincre ».

On y voit face à face le Ministre de l’Économie et des Finances de l’époque, l’UMP Hervé Gaymard et un de ses prédécesseurs à Bercy, à savoir Dominique Strauss-Kahn. A cette époque Hervé Gaymard est englué dans une « affaire » déclenchée par le Canard qui venait de révéler que le ministre, son épouse et leurs huit enfants logeaient dans un appartement de 600 m2 payé 14 400 euros par mois par l’État.

Une dépense totalement immorale pour DSK qui avait notamment déclaré dans cette émission : « Comment se fait-il que vous, vous ne vous soyez pas rendu compte en rentrant dans cet appartement que le fait de louer un appartement qui valait 10 fois le SMIC par mois était quelque chose qui était inacceptable ? » Avant d’ajouter en guise de conclusion, et sans possibilité d’appel : « Il y a un problème d’éthique personnelle là-dessous!»


Strauss-Kahn cartonne Hervé Gaymard par aklineuropa

Très affaibli par l’affaire, et notamment par la dénonciation par DSK de son train de vie «non éthique» devant des millions de téléspectateurs, Hervé Gaymard démissionnera de son ministère le 25 février 2005, une semaine après l’émission.


Vous venez de lire un article en accès libre.
Causeur ne vit que par ses lecteurs, c’est la seule garantie de son indépendance.
Pour nous soutenir, achetez Causeur en kiosque ou abonnez-vous !
Previous article L’ouvrier “souchien”, nouveau lumpenprolétaire
Next article Peut-on autopsier un fait divers?
De l’Autonomie ouvrière à Jalons, en passant par l’Idiot International, la Lettre Ecarlate et la Fondation du 2-Mars, Marc Cohen a traîné dans quelques-unes des conjurations les plus aimables de ces dernières années. On le voit souvent au Flore.

RÉAGISSEZ À CET ARTICLE

Le système de commentaires sur Causeur.fr évolue : nous vous invitons à créer ci-dessous un nouveau compte Disqus si vous n'en avez pas encore.
Une tenue correcte est exigée. Soyez courtois et évitez le hors sujet.
Notre charte de modération