Comme l’année dernière, les jurés du prix Goncourt se sont oubliés en fin de repas. La liste, ronfleuse et ronflante, transmise aux journalistes ne peut, en effet, en rien refléter le goût bien connu pour la littérature de la prestigieuse institution. Voici donc l’erratum que, entre deux twittes spirituels, Bernard Pivot nous a fait passer :

François Marchand, Cycle Mortel, Ecriture

David Di Nota, Ta femme me trompe, Gallimard

François Sureau, Le chemin des morts, Gallimard

Philippe Lacoche, Les matins translucides, Ecriture

Jean-Pierre Montal, Maurice Ronet-Les vies du feu follet, Pierre-Guillaume de Roux

Sacha Sperling, J’ai perdu tout ce que j’aimais, Fayard

Jean-Claude Pirotte, Brouillards, Le Cherche-midi

Marianne Vic, Les Mutilés, Les Equateurs

Jean-Yves Lacroix, Haute époque, Albin Michel

Paulina Dalmayer, Aime la guerre !, Fayard

Dominique Noguez, Une année qui commence bien, Flammarion

Arnaud Viviant, La vie critique, Belfond

Flore Vasseur, En bande organisée, Les Equateurs

Angie David, Sylvia Bataille, Léo Scheer

 

Même si cette liste sent la crise qui rôde, nous voilà rassuré. Merci Bernard !

Lire la suite