En juin dernier, notre ministre (très libérale) des Finances, Mme Lagarde, imposait au groupe Total de contribuer à la « prime de cuve de fioul » à hauteur de 100 millions d’euros, afin de soulager les consommateurs français. On jugera de l’effort consenti par le pétrolier tricolore à la lecture du classement des plus riches multinationales publié par le magazine Fortune. Total y est 5e mondial avec 18 milliards de dollars de bénéfices. Lesquels seront donc amputés de 0,75 % par ladite contribution.

Lire la suite