Home Brèves Orientation textuelle

Orientation textuelle

Vendredi dernier, une poignée de militants ont été arrêtés devant l’ambassade de Russie à Paris où ils voulaient remettre une pétition de soutien à la Gay Pride de Moscou signée par 14 000 de nos concitoyens.

Parmi les interpellés figurent les militants d’Act-Up Audrey Grelombe et Eric Marty mais aussi un certain Louis-Georges Tin, président du think tank République et diversité. Tin n’en est pas à son premier fait d’armes, lui qui s’enorgueillit d’une très brève interpellation à Moscou le 28 mai dernier, alors qu’il tentait de lancer la fameuse Gay Pride, et après avoir eu maille à partir avec quelques contre-manifestants assez peu gay friendly.

On comprend l’indignation d’Act-Up devant l’autoritarisme des maîtres du Kremlin. Alors que l’association s’est fait une spécialité à sortir de force du placard les hommes politiques coupables de dissimuler leur homosexualité, l’horrrrible tandem Poutine-Medvedev lui, préfère mettre ses opposants au placard !

Pour conclure sur de belles paroles, citons Louis-Georges Tin : « La diversité ne peut être belle et bonne que si elle marche d’un pas confiant à côté de sa sœur, la bienveillante “Egalité” (…) La diversité sans l’égalité, c’est une jungle magnifique et féroce, où règne la loi du plus fort. Mais l’égalité sans la diversité, c’est la dictature du conformisme universel. Nous ne voulons ni l’un ni l’autre ».

Les amateurs de style académique, voire pompier, seront comblés. Et dire que les nouveaux tsars de Moscou ont failli emprisonner un poète…


Vous venez de lire un article en accès libre.
Causeur ne vit que par ses lecteurs, c’est la seule garantie de son indépendance.
Pour nous soutenir, achetez Causeur en kiosque ou abonnez-vous !
Previous article Bisbilles dans la flottille
Next article Eva Joly : « Che fous ai gompris ! »
est journaliste.

RÉAGISSEZ À CET ARTICLE

Le système de commentaires sur Causeur.fr évolue : nous vous invitons à créer ci-dessous un nouveau compte Disqus si vous n'en avez pas encore.
Une tenue correcte est exigée. Soyez courtois et évitez le hors sujet.
Notre charte de modération