André Laignel est professeur de sciences économiques dans un lycée de Sablé-sur Sarthe. Il ne s’agit donc pas du sympathique socialiste de petite taille, défenseur intransigeant de la laïcité, mais d’un homonyme. Monsieur Laignel, à la demande d’un comité de prévention sur les conduites à risques, a mené une enquête auprès des 1 300 lycéens de son établissement sur leurs habitudes en matière de sexe et d’alcool. Apparemment, trois lycéens sur cinq ont déjà été ivres dans la commune dont Monsieur Fillon est le maire. Et ils sont 14% à avoir eu des rapports sexuels sans préservatifs. Il semblerait de surcroît que sexe et alcool soient liés chez ces jeunes dépravés du sept-deux puisque 23% indiquent que leur premier frottage d’épidermes a eu lieu alors qu’ils étaient sérieusement pompettes. Bon, en même temps, la Sarthe, hein, qu’est-ce vous voulez y faire d’autre ? Et puis, assez étrangement, il n’est pas question de drogue dans les réponses ce qui indiquerait que ces pauvres gamins, décidément à plaindre, ne peuvent même pas se trouver un peu d’herbe de qualité dans un département pourtant rural.

Vous venez de lire un article en accès libre.
Causeur ne vit que par ses lecteurs, c’est la seule garantie de son indépendance.
Pour nous soutenir, achetez Causeur en kiosque ou abonnez-vous !
Martin Terrier
est militaire.
Lire la suite