Le journal suisse Le Matin nous apprend que la communauté musulmane helvétique va organiser des élections pour se doter de représentants. Jusqu’ici, rien que de très banal, si ce n’est que le CFCM suisse procédera d’une auto-constitution, faute d’avoir pu être organisée par le pouvoir confédéral, du fait des querelles byzantines- mais cet adjectif est-il bien choisi ?- qui le rongent.

Ce qui retient l’attention du lecteur, même distrait, c’est l’illustration de l’article nous montrant une jeune fille arborant un voile islamique et… une étoile jaune estampillée « muslim » ! Le message est clair, et à peu près aussi digeste qu’une fondue savoyarde : après la croisade anti-minarets, les Musulmans seraient les nouveaux Juifs, victimes de spoliations, de brimades quotidiennes et de discriminations institutionnalisées par la loi. Visiblement, vous avez dû rater le dernier épisode de la fascisation de la Suisse, une Nuit de cristal anti-islamique ou des lois de Nuremberg dirigées contre les commerces hallal, le tout plébiscité par nos xénophobes de voisins.

A moins que la vérité soit ailleurs et que la nouvelle religion universelle soit celle de la victimisation à outrance, ignorant l’histoire, la géographie et cette vertu désuète qu’on appelait autrefois la décence. « Chacun cherche sa Shoah » disait Finkielkraut : craignons que ce mot cruel n’ait pas encore dit toute sa vérité…

AFP/Le Matin

Lire la suite