Il est très fâcheux que Charlie Hebdo ne dispose d’aucun bureau ou de représentation diplomatique dans les pays musulmans : cela éviterait sans doute à nos cathédrales de brûler. Mahomet n’est pas mon pote, mais Charb non plus, et le pasteur machinchose du film L’Innocence des musulmans − à condition que ce film ait existé − certainement pas plus. Charb le provocateur a droit à une protection policière : ce n’est pas le cas des coptes d’Égypte, me semble-t-il, ni par définition des deux otages français aux mains d’Aqmi. Je n’aimerais pas être à la place de leurs familles lorsque les terroristes menacent de les occire ; j’aimerais encore moins être à celle de Charb s’ils mettaient leurs menaces à exécution..

*Photo : Zoriah.

Lire la suite