Depuis plus d’un an que le peuple grec manifeste contre la mise en coupe réglée de sa nation par le talon de fer de l’UE-FMI, on voit sur de nombreuses photos un chien rebelle auquel un site même a été consacré.

L’animal, qui est de toutes les batailles s’appelle Loukanikos, ce qui signifie « saucisse ». Si le nom est peu glorieux, ses exploits le sont beaucoup plus comme on le verra, par exemple, ici

Loukanikos est devenu un véritable symbole de la résistance populaire et il n’est pas étonnant que les très redoutés voltigeurs motocyclistes de la police (ce type d’unité est interdit en France depuis 1986 et la mort de Malik Oussekine) tentent désormais ouvertement de lui faire la peau.

Plus policiers que grecs, en l’occurrence, ils oublient un peu facilement qu’au pays de la mythologie, Loukanikos est déjà immortel à l’image de Cerbère et d’Orthos et qu’il viendra les narguer pour l’éternité avec la même insolence joyeuse.

Martin Fox-Terrier

Vous venez de lire un article en accès libre.
Causeur ne vit que par ses lecteurs, c’est la seule garantie de son indépendance.
Pour nous soutenir, achetez Causeur en kiosque ou abonnez-vous !
Martin Terrier
est militaire.
Lire la suite