Home Culture Horreurs sympathiques


Horreurs sympathiques

Horreurs sympathiques
Re-Animator 2 : La Fiancée de Re-Animator, film de Brian Yuzna sorti en 1990 © REX FEATURES/SIPA Numéro de reportage : rex43000716_000001

Deux films d’épouvante à voir en attendant le vaccin. Quand les nanars disent la vérité…


Si la pandémie de Covid-19 était un film, ce serait un navet confus, plus grotesque qu’effrayant. Ridicule sans être drôle: le contraire d’un excellent nanar. L’automne arrive; le virus est encore là. C’est l’occasion de (re)découvrir deux classiques d’épouvante comique: La Fiancée de Re-Animator (Brian Yuzna, 1990) et Braindead (Peter Jackson, 1992). Scientifiques aux compétences douteuses, créatures exotiques contagieuses, zombification de masse: toute ressemblance avec la réalité est à peine exagérée.

Réanimer n’est pas toujours une bonne idée

Réanimer ou ne pas réanimer? Telle est la question centrale de La Fiancée de Re-Animator, deuxième volet des aventures alambiquées des Docteurs Herbert West (Jeffrey Combs) et Dan Cain (Bruce Abbott). Le Dr West teste son « sérum de réanimation » sur des morceaux de cadavres, générant des créatures dignes du Guernica de Picasso, en vue d’un ambitieux projet: reconstituer et ressusciter feu Meg, la fiancée de Dan, pour en faire la femme parfaite. Mais Dan ne semble que peu enthousiasmé, ayant rencontré Francesca, une jolie journaliste aussi bébête que lui. Le retour d’un méchant (une tête coupée) et de son armée de zombies va compliquer les choses.

La Fiancée de Re-Animator présente de nombreuses qualités. Les zombies, d’une laideur parfaite, sont particulièrement réussis. Surtout, non content de confirmer que les ambitions du Dr Frankenstein comme du Pygmalion sont vouées à l’échec, ce film a le mérite de montrer que la réanimation n’est pas toujours une bonne idée.

Un cluster de zombies

Braindead a pour cadre la Nouvelle-Zélande natale de Peter Jackson (célèbre pour son Seigneur des Anneaux). Ici, la genèse du mal est le singe-rat: une affreuse bête porteuse d’une malédiction ancestrale qui change ses victimes en zombies voraces (ce qui n’est hélas pas le cas de la chauve-souris ou du pangolin).

Lionel Cosgrove (Timothy Balme), un jeune homme empoté mais attendrissant, vit avec sa mère tyrannique (Elizabeth Moody). Son idylle naissante avec Paquita (Diana Peñalver) est contrariée lorsque la marâtre, mordue par le singe-rat, amorce une série de contaminations qui fait de la ville un cluster de zombies. Résolument gore, Braindead reste étonnamment supportable, la surenchère émoussant les sensibilités. L’accent néo-zélandais et l’esthétique rétro apportent le supplément de charme pour savourer son plateau-télé sans perdre l’appétit.

Une invincible ambiguïté

Si Re-Animator et Braindead semblent pauvres en psychologie, ce n’est peut-être qu’une apparence. Est-ce l’absence d’amour qui pousse le Dr West à dégainer sa seringue à tout bout de champ? Lionel résoudra-t-il son complexe d’Œdipe en tuant sa mère? Mais ce ne sont là que des suppositions. Car un nanar fascine par son invincible ambiguïté. Sincère navet ou chef-d’œuvre pince-sans-rire? Au spectateur de décider. Ces deux films sont peut-être des monuments de mauvais goût, ils n’auront jamais celui de nous expliquer quoi en penser.

Re-Animator 2 DVD [Édition Collector]

Price: 37,48 €

10 used & new available from 27,48 €

La Fiancée de Re-Animator - 2 BR + 2 DVD - MEDIABOOK 1000EX - MASTER 2K

Price: 18,00 €

2 used & new available from 18,00 €

Braindead [Import anglais]

Price: 69,26 €

10 used & new available from 13,62 €


Vous venez de lire un article en accès libre.
Causeur ne vit que par ses lecteurs, c’est la seule garantie de son indépendance.
Pour nous soutenir, achetez Causeur en kiosque ou abonnez-vous !
Previous article Attentat à Paris: s’attaquer aux autorisations symboliques
Next article Robert Johnson, le bluesman absolu!
Traductrice française travaillant à Vienne

RÉAGISSEZ À CET ARTICLE

Le système de commentaires sur Causeur.fr évolue : nous vous invitons à créer ci-dessous un nouveau compte Disqus si vous n'en avez pas encore.
Une tenue correcte est exigée. Soyez courtois et évitez le hors sujet.
Notre charte de modération