Causeur. Pourquoi avez-vous perdu l’élection présidentielle ?

Hervé Gaymard. Une défaite n’a jamais une cause unique. En l’occurrence, j’en vois trois : d’abord un besoin d’alternance, assez naturel ; ensuite, évidemment, les effets de la crise ‒ à l’exception de Barack Obama, tous les dirigeants en place au moment de son éclatement, en 2008, ont été remerciés ; enfin, une partie de notre électorat ne s’est pas reconnue dans ce que l’on a appelé à tort ou à raison la « droitisation » du discours politique de ces dernières années. Quand on regarde les cartes, il est très clair que nombre d’anciens électeurs RPR ou UDF, notamment dans l’Ouest du pays, ont préféré François Hollande.

*Photo : Hannah Assouline.

Lire la suite