Causeur : Que proposez-vous aux Français ? Peut-on revenir à la France de 1960 et renoncer à la mondialisation ? L’électeur FN lui-même est-il prêt à refaire la queue aux postes frontières ?

Florian Philippot : Commençons par un constat : ces dernières années, un continent s’est isolé et s’est coupé de la croissance mondiale : l’Europe… c’est pourquoi nous prônons un réarmement économique et politique dans la mondialisation sans remettre en cause le développement des voyages, des échanges, des technologies. Mais dans la mondialisation actuelle, on nous demande de nous battre face à la Chine, à l’Inde, au Brésil et aux pays émergents sans monnaie, ni frontières, ni possibilités d’actions stratégiques de l’Etat vis-à-vis de certains secteurs de l’économie.

Lire la suite