Home Monde Ite missa est


Ite missa est

Sacré François!

Ite missa est
Vatican, février 2020 © Giuseppe Ciccia / SOPA Images/Si/SIPA Numéro de reportage: SIPAUSA30204679_000024

“Le plaisir sexuel est simplement divin” a déclaré le pape François. Il nous étonnera toujours…


On savait sans lui que c’était agréable. Mais c’est encore mieux que nos étreintes soient bénies.

Le Souverain Pontife a l’œil à tout. Il s’occupe de nos âmes, de nos bonnes actions, de nos pêchés, des migrants et de la planète. Voilà maintenant qu’il se penche sur ce qui se passe dans nos lits.

Il vient de publier un livre de dialogue avec Carlo Petrini, un écrivain et gastronome connu (il est l’inventeur du “slow food”). Dans le compte-rendu, hélas trop succinct, qu’en fait Le Figaro, on découvre cette phrase : “Le plaisir culinaire est simplement divin”. On suppose – on suppose seulement – que suivent les recettes de l’osso bucco, des artichauts à la romaine et du foie de veau à la vénitienne. On doit bien manger au Vatican.

Mais sa Sainteté va plus loin : “le plaisir sexuel est simplement divin”. Et le pape précise : “le plaisir n’est ni chrétien, ni catholique mais vient de Dieu. Le plaisir sexuel rend beau l’amour et participe à la procréation”.

Il nous faut avoir ici une pensée émue pour les milliers de bigotes qui, choquées, ont pris aussitôt la fuite. Il est également intéressant de mettre en parallèle avec les propos du pape ceux du cardinal Robert Sarah qui presse les catholiques de “revenir à la messe”. Cet ecclésiastique n’a pas dû lire le livre du pape François.

Des questions angoissantes nous taraudent. Que s’est-il donc passé avec le Bon Dieu ? Au commencement de la nuit des temps il avait chassé du paradis Adam et Eve coupables de s’être adonnés à des plaisirs que le pape qualifie de “divins”. Le Bon Dieu, dûment chapitré par lui, a du faire des progrès depuis…

Nous imaginons aussi les mots prononcés pendant sa confession par une paroissienne ayant fauté. Elle ne dira plus : “j’ai pêché mon père” mais “c’était divin”. Pour autant nous n’irons pas jusqu’à prétendre que le pape va ajouter aux Évangiles un codicille inspiré du Kamasutra.

Il demeure que nous ne comprenons pas pourquoi les “divins” plaisirs de la chair devraient rester interdits aux curés et aux bonnes sœurs. Cessons de chicaner le pape. Car il nous est agréable d’apprendre qu’il est un bon vivant plein de sollicitude pour la chaire et la chair. Sacré François va…

Terrafutura: Dialoghi con Papa Francesco sull'ecologia integrale

Price: 14,23 €

5 used & new available from 14,23 €


Vous venez de lire un article en accès libre.
Causeur ne vit que par ses lecteurs, c’est la seule garantie de son indépendance.
Pour nous soutenir, achetez Causeur en kiosque ou abonnez-vous !
Previous article SOS Antiracisme
Next article Margaret Smith Court, la « tatie cinglée » du tennis mondial
est journaliste et essayiste

RÉAGISSEZ À CET ARTICLE

Le système de commentaires sur Causeur.fr évolue : nous vous invitons à créer ci-dessous un nouveau compte Disqus si vous n'en avez pas encore.
Une tenue correcte est exigée. Soyez courtois et évitez le hors sujet.
Notre charte de modération