Que faut-il penser des déclarations de François Hollande hier soir sur l’immigration ? En tout cas, pour son organe central de campagne, c’est clair : « Hollande veut limiter l’immigration légale » Pour ceux des lecteurs de Libération qui n’auraient pas compris que quand c’est François Hollande qui la propose, c’est soudain une idée qu’elle est bonne, Jonathan Bouchet-Petersen n’hésite pas à mettre les points sur les i : « Limiter l’immigration légale en France. Pour la première fois ce jeudi soir dans l’émission Des Paroles et des actes, François Hollande en a clairement fait un objectif de son possible quinquennat. »

Mais alors, est-ce à dire que le chouchou de Nicolas Demorand aurait lui aussi viré xénophobe ? Mais non, nous explique Jonathan l’épatant, il s’agit juste d’« un certain durcissement oratoire, comme une réponse à Nicolas Sarkozy qui, de tribunes en micros, dénonce les régularisations massives programmées selon lui par le candidat socialiste. « Jamais vous ne trouverez un texte de ma main ou une parole dans ma bouche » en ce sens, a lancé le candidat socialiste à son contradicteur Jean-François Copé, patron de l’UMP »

J’adore le concept de « durcissement oratoire », pas vous ? Quand c’est Sarkozy qui veut encadrer l’immigration légale, Libé parle immédiatement de droitisation voire d’extrême droitisation. Quand le candidat PS le copie, il ne s’extrêmedroitise pas, il durcit son discours. Elle est pas belle, la vie ?

Lire la suite