Home Société Frigide Barjot : Pour tous!


Frigide Barjot : Pour tous!

Frigide Barjot : Pour tous!

frigide barjot pour tousDepuis le 23 avril, la loi Taubira est votée. Et depuis le 23 avril, l’appareil de La Manif pour Tous ne sait plus où il habite. Les nouveaux dirigeants de LMPT l’ont fait muter en LMPT-SCQSPCN, La Manif Pour Tous-Sauf Ceux Qui Sont Pas Comme Nous.

En continuant d’exiger le retrait pur et simple de la loi Taubira, on joue à faire « comme si ». Comme si le temps s’était arrêté. Comme si cette loi n’avait pas été légalement votée, promulguée et déjà appliquée. Comme si notre mouvement n’avait pas, dès l’origine, mis sur la table la question des droits légitimes des homosexuels.

Pourtant il était convenu de longue date avec l’aile « réseaux-cathos» de  LMPT qu’en cas de vote de la loi, on ne se braquerait pas sur l’ « abrogation sèche » du texte, désormais impensable même en cas de changement de majorité ! On passerait à la phase 2  du mouvement : la revendication d’une réforme de fond inscrivant dans la Constitution la filiation issue de l’union homme/femme, donc du mariage, et le remplacement du psychédélique « mariage-pour-tous » par une loi d’alliance civile, garantissant des droits égaux à tous les couples en tant que tels, quelle que soit leur orientation sexuelle.

Le 23 avril, cette évolution républicaine de la contestation nous été refusée. Une savante orchestration interne de commandos « anti-CUC[1. Contrat d’Union civile]», avec SMS menaçants, lettres anonymes, banderoles et pancartes ad hoc, ont eu raison de notre ligne d’avenir « pour tous », garantie d’origine. Devant l’interdiction de prononcer l’expression désormais blasphématoire d’ « union civile », c’est la mort dans l’âme et les larmes aux yeux que j’ai choisi de ne pas venir manifester le 26 mai dernier.[access capability=”lire_inedits”]

Être interdite de parole dans un mouvement dont on est la porte-parole « historique », surtout quand il se revendique de la liberté d’expression n’est pas bon signe pour le mouvement.

Certes il est normal qu’une telle mobilisation spontanée excite aujourd’hui nombre de convoitises. Elle fut riche à millions de bonnes volontés et d’enthousiasmes désintéressés. Mais qu’en faire maintenant ? Le danger, c’est la mentalité obsidionale, le repli sur soi et finalement la stérilisation – au nom de la vie !

Ainsi les « Hommen » mènent-ils désormais une campagne répugnante contre Hervé Mariton, qui fut pourtant notre meilleur mousquetaire parlementaire. L’impardonnable crime de cet élu du peuple ? Avoir affirmé qu’il respectait la loi, et ne refuserait donc pas de marier des couples homos en sa mairie de Crest. Hérétique, schismatique et scandaleux !

Il y a aussi Laurence Tcheng, pionnière de l’aile gauche de LMPT, instamment priée de retourner en « Noichie » par des « identitaires » qui ne déclinent même pas leur propre identité. Sans parler de ma tignasse menacée d’être « tondue » pour l’exemple.

J’en appelle aux cathos authentiques, sortis enfin des catacombes pour communier avec le pays entier. Ils commettraient une grave erreur en suivant ceux qui les incitent à retourner au chaud dans leur ghetto. Le dogme catholique sans l’humanisme chrétien, c’est la lettre sans l’esprit; c’est la cerise confite sans le gâteau.

Notre mouvement doit rester en phase avec la société tout entière. Depuis le début du débat, celle-ci n’a cessé de dire majoritairement oui à l’union des homosexuels, et massivement non à la perspective d’une procréation artificielle et tarifée. Sous peine de tout perdre, c’est sur cet essentiel qu’il ne faut « rien lâcher ». Ni personne.[/access]

Eté 2013 #4

Article extrait du Magazine Causeur


Vous venez de lire un article en accès libre.
Causeur ne vit que par ses lecteurs, c’est la seule garantie de son indépendance.
Pour nous soutenir, achetez Causeur en kiosque ou abonnez-vous !
Previous article Discours du MJS à La Rochelle : le best of
Next article Peines de probation : L’indécence d’Etat
est parodiste et catholique.

RÉAGISSEZ À CET ARTICLE

Le système de commentaires sur Causeur.fr évolue : nous vous invitons à créer ci-dessous un nouveau compte Disqus si vous n'en avez pas encore.
Une tenue correcte est exigée. Soyez courtois et évitez le hors sujet.
Notre charte de modération