En octobre, la police a été accusée d’homophobie suite à l’exfiltration de deux personnes au milieu de la Manif pour tous. Sauf que les deux victimes ont finalement assuré avoir été protégées par les forces de l’ordre.


De nombreux militants progressistes se livrent volontiers à des amalgames éhontés sur les policiers, soupçonnés en bloc de brutalité et de racisme.

A lire aussi, Yves Mamou: Et en même temps, il fallait bien l’évacuer cette place de la République…

Et bien sûr, ils tiennent pour acquis qu’un flic est forcément homophobe. Samedi 10 octobre, place Vendôme, en pleine M

Article réservé aux abonnés

60 % de l’article reste à lire…

Pour poursuivre la lecture de cet article Abonnez-vous dès maintenant.

ABONNEMENT 100% NUMERIQUE
  • Tout Causeur.fr en illimité
  • Le magazine disponible la veille de la sortie kiosque
  • Tous les anciens numéros
3 €80par mois
Novembre 2020 – Causeur #84

Article extrait du Magazine Causeur

Lire la suite