Home Édition Abonné Quand exfiltration rime avec désinformation


Quand exfiltration rime avec désinformation

Quand exfiltration rime avec désinformation
Caroline Roux, déléguée générale adjointe d’Alliance VITA, le 10 octobre à Paris lors de la manifestation "Marchons enfants". © Georges Gonon-Guillermas/Hans Lucas/AFP

En octobre, la police a été accusée d’homophobie suite à l’exfiltration de deux personnes au milieu de la Manif pour tous. Sauf que les deux victimes ont finalement assuré avoir été protégées par les forces de l’ordre.


De nombreux militants progressistes se livrent volontiers à des amalgames éhontés sur les policiers, soupçonnés en bloc de brutalité et de racisme.

A lire aussi, Yves Mamou: Et en même temps, il fallait bien l’évacuer cette place de la République…

Et bien sûr, ils tiennent pour acquis qu’un flic est forcément homophobe. Samedi 10 octobre, place Vendôme, en pleine Manif pour tous, un couple d’hommes qui avait choisi de s’embrasser au milieu des participants était exfiltré par la police. Les intéressés n’avaient même pas eu le temps de donner leur version des faits que le site de Têtu titrait, photo à l’appui : « La préfecture de police estime que ces baisers représentaient un trouble à l’ordre public ». Ni une ni deux, les réseaux sociaux partaient en vrille, dénonçant l’homophobie systémique de nos flics. Manque de chance, les deux victimes, militants d’Extinction Rébellion, ont tenu à remercier les policiers qui leur auraient « sauvé la vie », et expliqué que les forces de l’ordre les avaient protégés des agressions du service d’ordre de la Manif pour tous.

La Préfecture de police a parlé de raccourcis fallacieux. Et Têtu a mis à jour son article, ce qui signifie qu’il a fait disparaître les bobards qu’on avait publiés.

Novembre 2020 – Causeur #84

Article extrait du Magazine Causeur


Previous article Et en même temps, il fallait bien l’évacuer cette place de la République…
Next article Chic, on peut tourner 20 km autour de la maison!

RÉAGISSEZ À CET ARTICLE

Le système de commentaires sur Causeur.fr évolue : nous vous invitons à créer ci-dessous un nouveau compte Disqus si vous n'en avez pas encore.
Une tenue correcte est exigée. Soyez courtois et évitez le hors sujet.
Notre charte de modération