« Le monde est stable à présent. Les gens sont heureux ; ils obtiennent ce qu’ils veulent, et ils ne veulent jamais ce qu’ils ne peuvent obtenir. (…)Et si par hasard quelque chose allait de travers, il y a le soma. »  C’est ainsi qu’Aldous Huxley décrivait Le meilleur des mondes et le rôle capital qu’y jouait un anxiolytique puissant dans le maintien de l’ordre social. Si Huxley fixait la date de sa société future en l’an 632 après Ford, soit dans les environs du XXVIème siècle, c’est le 15 octobre 2015 qu’un décret paru au  Journal Officiel, qui a soulevé assez peu d’échos au bout du compte, nous en a rapprochés singulièrement : les consommateurs de cannabis pourront désormais s’acquitter d’une simple amende auprès de la police et échapper au tribunal, ce qui, d’après L’Observatoire français des drogues et des toxicomanies, ressemble à une dépénalisation déguisée pour « 4,6 millions de consommateurs occasionnels et 700 000 consommateurs quotidiens ».

*Photo: Pixabay.

Vous venez de lire un article en accès libre.
Causeur ne vit que par ses lecteurs, c’est la seule garantie de son indépendance.
Pour nous soutenir, achetez Causeur en kiosque ou abonnez-vous !
Jérôme Leroy
Ecrivain et rédacteur en chef culture de Causeur.Dernier roman publié: Un peu tard dans la saison (La Table Ronde, 2017). Prix Rive Gauche