Home Brèves Dash is back


Dash is back

Fondateur du roman noir moderne, Dashiell Hammett (1894-1961) est désormais considéré comme un grand écrivain à part entière. L’ensemble de ses nouvelles vient d’être enfin réuni en un seul volume sous le titre Coups de feu dans la nuit chez Omnibus dans des traductions souvent révisées et l’on y trouvera de surcroît une petite dizaine d’inédits. Elles parlent de la ville, de la nuit et des femmes fatales. Hammett, ce qui n’est pas si fréquent, était non seulement un écrivain admirable littérairement mais aussi humainement. Sa poésie noire, brutale et behavioriste a inventé les mots nécessaires pour dire les métamorphoses sauvages du capitalisme au moment de la crise de 29. Il était aussi un militant communiste courageux et un ivrogne d’élite qui avait gardé de son Sud natal une élégance de dandy et une courtoisie extrême : « L’image que je garde de mon père est celle d’un homme de la vieille école, le genre gentleman du Sud, le genre qui n’injurie personne à la légère” note sa fille Jo dans la biographie qu’elle lui a consacrée. Au moment du maccarthysme, Hammett n’a pas ouvert la bouche quitte à aller en taule malgré sa tuberculose.

L’Amérique, qui est loin d’être caricaturale, s’est quand même souvenue que Dash s’était engagé comme volontaire lors des deux guerres mondiales, en 18 et en 41, et elle l’a enterré à Arlington, le cimetière militaire réservé aux héros. La réédition de ces nouvelles, supervisée et préfacée par la spécialiste française de l’auteur, l’excellente Natalie Beunat, est un événement à ne pas manquer. Comme le remarquait, non sans ironie, le grand Jean-Patrick Manchette qui s’y connaissait en matière de littérature noire : « Si Hammett a été le meilleur des meilleurs, c’est peut-être aussi qu’il a l’air de penser (quoique membre du PC) qu’il n’y a aucun bon côté dans le monde, sauf dans le cœur de l’homme et de la femme qui disent non et qui boivent un coup parce que tout de même, c’est dur.”

Coups de feu dans la nuit

Price: 29,00 €

15 used & new available from 15,13 €


Vous venez de lire un article en accès libre.
Causeur ne vit que par ses lecteurs, c’est la seule garantie de son indépendance.
Pour nous soutenir, achetez Causeur en kiosque ou abonnez-vous !
Previous article Egypte : la main de Washington ?
Next article Moubarak, c’est déjà fini
Jérôme Leroy est écrivain et membre de la rédaction de Causeur. Dernier roman publié: Vivonne (La Table Ronde, 2021)

RÉAGISSEZ À CET ARTICLE

Le système de commentaires sur Causeur.fr évolue : nous vous invitons à créer ci-dessous un nouveau compte Disqus si vous n'en avez pas encore.
Une tenue correcte est exigée. Soyez courtois et évitez le hors sujet.
Notre charte de modération