Home Brèves Curriculum mortae


Curriculum mortae

2046 : D’un naturel inquiet et tourmenté, David di Nota meurt à Torcy (Seine et Marne) d’une quinte de toux mal soignée. Le médecin, lui, ne sera jamais inquiété.

2047 : Déterminé à ne pas rester inactif après sa mort, il profite de son temps libre pour s’inscrire en Deug d’Economie, matière qu’il n’a jamais eu le temps d’étudier de près.

2048 : Licence à Paris I.

2050 : Master I.

2051 : Master II.

2054 : Il soutient sa thèse : « Dynamique monétaire et inflation. Pour une approche expérimentale relativiste ». Ému, Maurice Allais le félicite en sortant.

2055 : Désespéré de s’apercevoir que ses diplômes sont aussi inutiles au Paradis que sur terre, il abandonne l’économie, puis il se met à lire tout ce qui lui tombe sous la main.

2056 : David di Nota meurt une deuxième fois en lisant Et si c’était vrai de Marc Lévy.

Et si c'était vrai...

Price: 3,00 €

238 used & new available from 0,44 €


Vous venez de lire un article en accès libre.
Causeur ne vit que par ses lecteurs, c’est la seule garantie de son indépendance.
Pour nous soutenir, achetez Causeur en kiosque ou abonnez-vous !
Previous article Délit conjugal
Next article « Bons » et « mauvais » terroristes

RÉAGISSEZ À CET ARTICLE

Le système de commentaires sur Causeur.fr évolue : nous vous invitons à créer ci-dessous un nouveau compte Disqus si vous n'en avez pas encore.
Une tenue correcte est exigée. Soyez courtois et évitez le hors sujet.
Notre charte de modération