Home Société Complètement marjo !


Complètement marjo !

Complètement marjo !

Le salon Marjolaine est un monde enchanté : on y trouve tout ce qu’on ne vous dit pas à la télévision, comme l’affirment sans rire les adeptes des médecines douces et du bio en tout genre réunis là pour sauver leur santé, leur âme et la planète.

Dans l’autobus bondé qui trimballe les candidats au salut vert du métro au Parc floral de Vincennes (vert, ça veut pas dire sportif, on vous l’a déjà dit), des dames étudient des tracts prometteurs annonçant qu’elles pourront se procurer des ouvrages sulfureux dont la presse ne parle pas.

[access capability=”lire_inedits”]Au rayon militant, Greenpeace distribue des guides pratiques des OGM dans l’alimentation, tandis que leurs voisins ont carrément la solution : arrêtons de déguster veaux, vaches, cochons, poulets et mangeons plutôt ce qui sert à les engraisser. (Essayez le lupin, vous m’en direz des nouvelles.) Comme ça, les pauvres bêtes ne souffriront plus du bruit ni de la proximité. Le problème, c’est qu’elles n’existeront plus, argument balayé par une militante de One Voice : “Ben il restera des autruches, je crois que sous certaines latitudes, il y en a des sauvages.” Et justement, les défenseurs des bêtes sauvages ne manquent pas au Parc floral de Vincennes. Les requins, les lynx, les loups et les ours ont leurs partisans acharnés. Les braves cœurs de Ferus entendent même prendre en compte les “intérêts pastoraux particuliers” dans les zones concernées. Après tout, le berger humain est aussi une espèce menacée.

On apprend un peu plus loin que guérir la myopie est possible en faisant trois heures de gymnastique œillère et qu’il est excellent de se nettoyer les oreilles en y enfonçant une bougie allumée comme les Indiens Hopi. L’ennui, c’est qu’il faut être deux pour procéder à la manœuvre, mais c’est plus convivial, “naturel et artisanal” que le coton-tige, sans doute né de l’esprit malade d’un savant fou de la race de ceux qui ont inventé la piqûre d’insuline pour les diabétiques, alors qu’il suffit de se soigner avec des gélules d’algue spiruline pour éviter d’enrichir les multinationales pharmaceutiques !

Quelques sacs en cuir et vêtements en peau de chèvre ne suscitent pas bizarrement la colère du public, qui s’enquiert très sérieusement des vertus des produits proposés et se persuade que, décidément, on lui cache tout. De même, le hangar des produits du terroir ne s’embarrasse pas de toutes ces subtilités, et le cholestérol bio proposé sous forme de saucissons, jambons, vins rouges et fromages pourra de toute façon s’éliminer naturellement – la pureté de l’organisme est décidément une obsession – grâce aux bons conseils des fabricants de bien-être du hangar suivant. C’est le royaume de la gélule miracle et du conseil spirituel, de la détoxification du corps et de l’esprit.

En effet, qui oserait nier les qualités de l’Ydro-Détox “pour éliminer les troubles qui ternissent notre vie” (migraine, perte de mémoire…) et qui consiste en un bain de pieds à courant galvanique régulé de faible intensité ? Une photo montre un “pédicuve” rempli d’une gadoue brunâtre composée de tous les métaux lourds, solvants et autres pesticides accumulés par notre mauvaise alimentation. C’est pas une preuve, ça ?

On peut aussi choisir d’économiser les 300 euros que vous coûtera la cure pour préférer un séjour de jeûne selon la méthode du Dr Buchinger proposé par l’association Le Corps en action : une semaine en Algérie, à Colmar ou dans un monastère en Bretagne pour rajeunir de sept ans en six jours tout en trouvant lucidité mentale et vie meilleure grâce à la diète holistique.

Plus loin, Brigitte Robinet propose, sur son stand, des thérapies énergétiques et vibratoires en synchronisation avec les vôtres pour l’éveil de la conscience (sur rendez-vous) : elle a inventé la psychanalyse avec massage : régression dans la mémoire combinée à des soins “sur notre corps éthérique dans une séance aussi puissante que subtile avec lumière, sons, cristaux et mandalas”.

D’autres planent plus haut : ils peuvent soigner nos âmes. Certains ont un contact direct avec les anges, qui peuvent résoudre bien des problèmes ; d’autres, comme La Loge unie des théosophes, proposent de trouver la paix intérieure dans un monde perturbé à l’aide de conférences qui apportent des réponses aux questions que personne ne se pose : Faut-il craindre la mort ? Mythe et réalité du troisième œil…

Comme c’est le dernier jour, l’affluence est à son comble. Et c’est seulement à l’air libre qu’on prend conscience d’un phénomène étrange. Dans ce bazar des allumés en tout genre, ce concours Lépine de la dinguerie douce, il y a un monde fou mais personne ne rigole.[/access]

Janvier 2010 · N° 19

Article extrait du Magazine Causeur


Vous venez de lire un article en accès libre.
Causeur ne vit que par ses lecteurs, c’est la seule garantie de son indépendance.
Pour nous soutenir, achetez Causeur en kiosque ou abonnez-vous !
Previous article Jarmush, l’action pure
Next article Vive la zoopolitique !
Tristan Brillat est critique gastronomique, toujours de bon appétit et parfois de mauvaise humeur. <a href="http://carnet.causeur.fr/gastro">Table ouverte sur son Carnet.</a>

RÉAGISSEZ À CET ARTICLE

Le système de commentaires sur Causeur.fr évolue : nous vous invitons à créer ci-dessous un nouveau compte Disqus si vous n'en avez pas encore.
Une tenue correcte est exigée. Soyez courtois et évitez le hors sujet.
Notre charte de modération