Ch’ti dating

À Lille, un supermarché permet de trouver son/sa fiancé(e)

Ch’ti dating
© D.R.

Nos amis du Nord s’essaient à déjouer les clichés…


Contrairement à ce que prétendent certains ultras du PSG, les gens du Nord ne sont pas forcément des « chômeurs, pédophiles et consanguins ».

En 2008, le déploiement de cette méchante banderole au stade de France, assortie de la légende « Bienvenue chez les Ch’tis » avait fait scandale. Douze ans plus tard, un entrepreneur lillois franchisé d’Intermarché fait un sort à cette légende noire en favorisant l’exogamie : l’heure est aux rencontres en dehors de sa tribu !

Pour rencontrer l’âme sœur, les célibataires sont priés de saisir un panier vert pour faire leurs courses, histoire de pouvoir se reconnaître entre eux.

Le nouveau lieu où être vu à Lille

Adieu Tinder, speed dating et autres bals dansants ringards, l’initiative plaît aux jeunes. D’ailleurs, le patron de la supérette a eu cette brillante idée en lisant une étude statistique sur les dix lieux de rencontre les plus fréquents, parmi lesquels les commerces figurent en bonne place. À l’entrée du magasin, une pancarte censée appâter le chaland célibataire proclame : « Votre supermarché fait partie des dix lieux incontournables pour faire des rencontres. Alors, si vous êtes célibataire […] osez prendre un panier vert. » Comme nous l’apprend La Voix du Nord, les plus timides peuvent poursuivre leurs emplettes avec un panier orange, comme si de rien n’était, prendre discrètement un panier vert au fond de l’Intermarché puis maximiser leurs chances au moment de faire la queue.

A lire aussi, Benoît Rayski: YouPorn saturé: les ministres de Macron inquiets

Rue Gambetta, en plein centre de Lille, le supermarché va peut-être devenir le repaire à bobos branchouilles, loin du lumpenprolétariat des corons. Quelques distraits s’aperçoivent à la caisse qu’ils portent un panier pour cœur à prendre. D’après le directeur, « en général, ça les fait rire ».

Ch’ti qui rit…

Avril 2020 - Causeur #78

Article extrait du Magazine Causeur


Previous article Jacques Chardonne: la ligne française
Next article Pourquoi Trump fait bien de ne plus verser d’argent à l’OMS 
est étudiante

RÉAGISSEZ À CET ARTICLE

Le système de commentaires sur Causeur.fr évolue : nous vous invitons à créer ci-dessous un nouveau compte Disqus si vous n'en avez pas encore.
Une tenue correcte est exigée. Soyez courtois et évitez le hors sujet.
Notre charte de modération