Home Brèves Avez-vous lu Karl Kraus ?


Avez-vous lu Karl Kraus ?

Avoir une mère viennoise comporte quelques avantages, notamment celui d’avoir pu lire Karl Kraus à l’âge où mes camarades lausannois s’emballaient pour Albert Camus ou Jean-Paul Sartre. Karl Kraus leur était totalement étranger, alors qu’il coulait dans mon sang.

J’ai appris très vite grâce à lui que si “la représentation de la femme est confortable”, “sa réalité l’est beaucoup moins.” J’aime bien monologuer avec une femme, disait-il, mais je trouve plus stimulant de dialoguer avec moi-même.”

J’avais déjà observé que la plupart des femmes aiment rêver des hommes sans coucher avec eux. Il conseillait d’attirer expressément leur attention sur le caractère impossible de ce projet, ce qui m’a valu quelques déboires.

Mais ce qui m’a le plus marqué est le caractère incroyablement profond de cette réflexion : “Les femmes sont souvent un obstacle à la satisfaction sexuelle, mais de ce fait érotiquement exploitables. “Il m’a fallu des années pour le comprendre et le mettre en pratique”.

J’en profite pour remercier Pierre Deshusses de nous livrer une nouvelle version française des Aphorismes de Karl Kraus qu’il a traduite et préfacée dans l’excellente Bibliothèque Rivages dirigée par Lidia Breda.


Vous venez de lire un article en accès libre.
Causeur ne vit que par ses lecteurs, c’est la seule garantie de son indépendance.
Pour nous soutenir, achetez Causeur en kiosque ou abonnez-vous !
Previous article Le nietzschéen progressiste est mal barré
Next article Qui a tué le gaullisme ?

RÉAGISSEZ À CET ARTICLE

Le système de commentaires sur Causeur.fr évolue : nous vous invitons à créer ci-dessous un nouveau compte Disqus si vous n'en avez pas encore.
Une tenue correcte est exigée. Soyez courtois et évitez le hors sujet.
Notre charte de modération