Les illuminés évangéliques adeptes d’un créationnisme bas de plafond ont vu se dresser face à eux un adversaire aussi réjouissant que redoutable : le « Monstre spaghetti volant ». C’est en 2005 que celui-ci prend son envol pour rejoindre dans les cieux croquignolesques la théière de Russell et la Licorne rose invisible (voir ci-dessous). À l’instar de ses deux grandes sœurs, le Flying Spaghetti Monster souligne par l’absurde le fait que toute hypothèse ne pouvant être éventuellement validée ou invalidée par l’expérience ne saurait être tenue pour scientifique – aussi éminents que puissent être par ailleurs ses mérites poétiques.

En janvier 2005, le Comité d’éducation de l’État du Kansas rend obligatoire l’enseignement de l’hypothèse créationniste dite du « dessein intelligent » durant les cours de science. Celle-ci devra figurer aux côtés de la théorie de l’évolution de Darwin.

*Photo: Soleil.

Vous venez de lire un article en accès libre.
Causeur ne vit que par ses lecteurs, c’est la seule garantie de son indépendance.
Pour nous soutenir, achetez Causeur en kiosque ou abonnez-vous !
Bruno Maillé
est un paria timide.Ecrivain fantôme en voie de matérialisation, il gravite depuis quinze ans entre diverses revues antimodernes, notamment  L’Atelier du roman.Depuis qu’il écrit à rebrousse-poil dans Causeur, sa conscience politique vient enfin de dépasser d’une courte tête celle de la limace ordinaire. 
Lire la suite