Dans le tract qu’il a distribué contre Didier Lemaire, le maire de Trappes Ali Rabeh nous fait connaître son admiration pour Kery James. Le rappeur converti à l’islam ne s’était pourtant pas caché de ses attitudes misogynes par le passé.


L’épisode opposant le prof de philo, Didier Lemaire, au maire de Trappes, Ali Rabeh, a fait couler beaucoup d’encre. Affaire dans l’affaire, le maire de gauche est allé distribuer un tract blâmant l’enseignant au sein même de son lycée. Mais on a peu relevé qu’à la fin de la missive distribuée aux élèves figuraient quelques vers du rappeur « banlieusard et fier de l’être », Kery James. Né en Guadeloupe en 1977, Alix Mathurin (c’est son vrai nom) était reçu à la télévision par Ardisson en 2002 pour un disque dans lequel il racontait sa conversion à l’islam.

Question de l’homme au costard noir : « Vous refusez les interprétations intolérantes du Coran, mais, p

Article réservé aux abonnés

60 % de l’article reste à lire…

Pour poursuivre la lecture de cet article Abonnez-vous dès maintenant.

ABONNEMENT 100% NUMERIQUE
  • Tout Causeur.fr en illimité
  • Le magazine disponible la veille de la sortie kiosque
  • Tous les anciens numéros
3 €80par mois
Mars 2021 – Causeur #88

Article extrait du Magazine Causeur

Lire la suite