A l’Elysée, on a dû angoisser. Cela faisait au moins une semaine, peut-être même deux ou trois, que le Président n’était pas à la une des magazines. Au point que la rumeur sournoise a même couru qu’il ne vendait plus (ce qui rappelle les heures les plus sombres de notre histoire. Pas de panique. A en juger par les covers de Marianne et du Point, la mainmise de Nicolas Sarkozy sur les médias (en tout cas sur leur agenda) ne s’est pas desserrée. « Le cas Sarkozy expliqué par les femmes », annonce l’hebdomadaire fondé par JFK. Le Point, pour sa part, a préféré faire appel aux psys pour sonder le cœur et les reins du président. Et pourquoi pas « la politique de Sarkozy », tant qu’on y est ?

Vous venez de lire un article en accès libre.
Causeur ne vit que par ses lecteurs, c’est la seule garantie de son indépendance.
Pour nous soutenir, achetez Causeur en kiosque ou abonnez-vous !
Elisabeth Lévy
est fondatrice et directrice de la rédaction de Causeur.
Lire la suite