Quantcast
Home Édition Abonné Décembre 2019 Que cent coquelicots s’épanouissent


Que cent coquelicots s’épanouissent

Les poppies : pas assez ou trop progressistes ?

Que cent coquelicots s’épanouissent
(c) D.R.

Un coquelicot avec un pétale en arc-en-ciel indigne des associations de mémoire de 14-18.


La bataille du coquelicot n’est pas un titre des Beatles période psychédélique, mais la polémique qui a agité la twittosphère britannique à l’approche du 11-Novembre.

La tradition britannique du “poppy”

Traditionnellement, les sujets de sa gracieuse majesté ainsi que les membres du Commonwealth célèbrent la mémoire des combattants de la Grande Guerre en ornant leur boutonnière d’un coquelicot, « poppy ». Rouge, comme il se doit.  Du moins jusqu’à récemment. Il aura suffi d’une annonce publiée sur eBay pour tout chambouler. Y étaient proposés des badges rappelant vaguement un coquelicot arc-en-ciel à paillettes, dans un style très seventies. Or, le twitto lambda ayant le devoir de mémoire qui flanche, beaucoup y ont vu un badge en mémoire des anciens combattants gays… Pro ou anti-homosexuels, les commentateurs grossiers et vulgaires se sont déchaînés, jusqu’à provoquer le retrait de l’annonce.

A lire aussi : Ne les écoutez pas, Boris Johnson n’a jamais été opportuniste!

Cette mésaventure soulève un problème de fond : faut-il saucissonner l’hommage aux soldats ? Et comment connaître l’orientation sexuelle des héros morts au front de 14-18 ? L’interrogation n’est pas nouvelle puisqu’en 2016, la poétesse Trudy Howson avait lancé une campagne pour honorer les soldats homosexuels. Depuis, elle publie tous les ans sur les réseaux sociaux l’image d’un coquelicot dont l’un des pétales est arc-en-ciel. Dans le Commonwealth, ce parti pris différentialiste exaspère les associations canadiennes. Par la voix de son porte-parole, la Royal Canadian Legion, qui commercialise les coquelicots du 11-Novembre, a ainsi fait savoir : « Nous ne faisons pas la distinction entre les différents groupes de vétérans et nous demandons aux Canadiens de respecter la tradition. » Contre toute attente, le principal groupe LGBT a opiné du chef.

Explosion des ventes

Cette retenue n’empêche pas les déclinaisons du coquelicot commémoratif, plus saugrenues les unes que les autres, de fleurir chaque année. Des poppies violets pour les animaux qui ont servi au combat, des noirs pour les soldats noirs, des blancs pour les combattants supposés pacifistes, etc. Comme le marché des fiertés postmodernes sied fort bien au capitalisme, ces variantes font exploser les ventes de coquelicots.

Où va le Royaume Uni ?

Price: 22,90 €

27 used & new available from 1,56 €

Décembre 2019 - Causeur #74

Article extrait du Magazine Causeur


Previous article Tante Céline sous la coupole
Next article Ladj Ly a fait de la prison pour complicité d’enlèvement
est enseignante.

RÉAGISSEZ À CET ARTICLE

Le système de commentaires sur Causeur.fr évolue : nous vous invitons à créer ci-dessous un nouveau compte Disqus si vous n'en avez pas encore.
Une tenue correcte est exigée. Soyez courtois et évitez le hors sujet.
Notre charte de modération