Un coquelicot avec un pétale en arc-en-ciel indigne des associations de mémoire de 14-18.


La bataille du coquelicot n’est pas un titre des Beatles période psychédélique, mais la polémique qui a agité la twittosphère britannique à l’approche du 11-Novembre.

La tradition britannique du « poppy »

Traditionnellement, les sujets de sa gracieuse majesté ainsi que les membres du Commonwealth célèbrent la mémoire des combattants de la Grande Guerre en ornant leur boutonnière d’un coquelicot, « poppy ». Rouge, comme il se doit.  Du moins jusqu’à récemment. Il aura suffi d’une annonce publiée sur eBay pour tout chambouler. Y étaient proposés des badges rappelant vaguement un coquelicot arc-en-ciel à paillettes, dans un style très seventies. Or, le twitto lambda ayant le devoir de mémoire qui flanche, beaucoup y ont vu un badge en mémoire des anciens combattants gays… Pro ou anti-homosexuels, les commentateurs grossiers et vulgaires se sont déchaînés, jusqu’à provoquer le retrait de l’annonce.

A lire aussi : Ne les écoutez pas, Boris Johnson n’a jamais été opportuniste!

Cette mésavent

Article réservé aux abonnés

60 % de l’article reste à lire…

Pour poursuivre la lecture de cet article Abonnez-vous dès maintenant.

ABONNEMENT 100% NUMERIQUE
  • Tout Causeur.fr en illimité
  • Le magazine disponible la veille de la sortie kiosque
  • Tous les anciens numéros
3 €80par mois
Décembre 2019 - Causeur #74

Article extrait du Magazine Causeur

Lire la suite