Un documentaire de 88 minutes fait scandale au Mexique après une décision de justice controversée visant à l’interdire. Comme par hasard, il se trouve que ce film de Roberto Hernández et Geoffrey Smith, Presumed Guilty, (Presumé coupable) dénonce les carences de la justice mexicaine… Il s’agit de l’histoire vraie de José Antonio Zuñiga Rodríguez, un rappeur, arrêté dans une rue de Mexico par la police puis poursuivi pour le meurtre d’un homme qu’il ne connaissait même pas. Après un procès truffé d’irrégularités, et entaché de lourds soupçons de corruption, Zuñiga a écopé de 20 ans de prison. Le seul témoin qui l’avait accusé a depuis changé de version. Lors du jugement en appel, le juge, après avoir visionné le doc, libèrera Zuñiga considérant que les preuves étaient insuffisantes pour sa condamnation.

Bien accueilli par le public et la critique dès sa présentation officielle au festival de Toronto, ce Midnight Express à la sauce mole crée par les deux avocats de Zuñiga, Roberto Hernandez et Layda Negrete, a ensuite cartonné dans les salles mexicaines : avec 400000 entrées en trois semaines, Presumed Guilty a battu les records pour un film documentaire dans le pays.

L’interdiction, vivement critiquée dans l’opinion, va certainement contribuer à accroître sa popularité et les téléchargements – au Mexique et dans le monde – vont bon train.

Et si vous pensez à Florence Cassez, et bien vous n’êtes pas les seuls…

Vous venez de lire un article en accès libre.
Causeur ne vit que par ses lecteurs, c’est la seule garantie de son indépendance.
Pour nous soutenir, achetez Causeur en kiosque ou abonnez-vous !
Gil Mihaely
est historien et directeur de la publication de Causeur.Né en Israël en 1965, Gil Mihaely a fait des études d’histoire et de Philosophie à l’Université de Tel-Aviv. Docteur de l’EHESS où il a soutenu en 2004 une thèse d’histoire, il vit en France depuis 1999. En 2007 il a créé, avec Élisabeth Lévy ...
Lire la suite