Michel Desmurget alerte sur les dangers des écrans dans La fabrique du crétin digital. Il recommande de proscrire tout écran jusqu’à l’âge de 6 ans.


« Dès 2 ans, les enfants des pays occidentaux cumulent chaque jour presque 3 heures d’écran en moyenne. Entre 8 et 12 ans, ils passent à près de 4 h 45. Entre 13 et 18 ans, ils effleurent les 6 h 45. […] Exprimé en fraction du temps quotidien de veille, cela donne respectivement un quart, un tiers et 40 %. »

Chercheur en neurosciences à l’Inserm, Michel Desmurget tire la sonnette d’alarme. Dans La Fabrique du crétin digital, qui paraît ces jours-ci, il montre que cette surconsommation récréative de numérique (tablettes, smartphone, jeux vidéo, télévision…) par les enfants provoque des dégâts irréparables. Comme le chantait Trust, le temps perdu ne se rattrape plus. « Les grandes périodes de plasticité cérébrale propres à l’enfance et à l’adolescence ne sont pas éternelles. Une fois refermées, elles ne ressuscitent plus. Ce qui a été gâché est à jamais perdu » – alors que l’initiation au numérique peut se faire à tout âge.

A lire aussi, Ingrid Riocreux: L’inintelligence de la main

Article réservé aux abonnés

60 % de l’article reste à lire…

Pour poursuivre la lecture de cet article Abonnez-vous dès maintenant.

ABONNEMENT 100% NUMERIQUE
  • Tout Causeur.fr en illimité
  • Le magazine disponible la veille de la sortie kiosque
  • Tous les anciens numéros
3 €80par mois
Septembre 2019 - Causeur #71

Article extrait du Magazine Causeur

Lire la suite