Home Brèves L’autre Saint Joseph des JMJ


L’autre Saint Joseph des JMJ

Les foules juvéniles, joyeuses et catholiquement exaltées qui ont convergé en cette mi-août vers Madrid devraient bien avoir une petite pensée pour un homme qui a indirectement contribué à leur bonheur estival. Il s’agit de Joseph Vissarionovitch Djougachvili, alias Staline, qui eut le premier l’idée de rassembler des adolescents des deux sexes et de toutes nationalités pour vivre ensemble un grand moment de communion dans une même foi, et plus si affinités.

C’est en effet sous l’égide de la Fédération mondiale de la jeunesse démocratique et de l’Union internationale des étudiants, contrôlées par des staliniens bon teints qu’un premier rassemblement de ce genre fut organisé à Prague en 1947. L’édition de 1955 se déroula à Varsovie, et ses milliers de participants firent montre d’une ferveur communiste démonstrative.

Cela n’avait pas échappé à un ecclésiastique local, Karol Wojtyla, à l’époque professeur d’éthique à l’université catholique de Lublin. Lequel, s’empressa, une fois devenu pape, de recycler au profit de sa boutique spirituelle un concept tombé en déshérence après l’effondrement du communisme européen.


Vous venez de lire un article en accès libre.
Causeur ne vit que par ses lecteurs, c’est la seule garantie de son indépendance.
Pour nous soutenir, achetez Causeur en kiosque ou abonnez-vous !
Previous article Idéal médiéval
Next article La guerre des marchés aura bien lieu

RÉAGISSEZ À CET ARTICLE

Le système de commentaires sur Causeur.fr évolue : nous vous invitons à créer ci-dessous un nouveau compte Disqus si vous n'en avez pas encore.
Une tenue correcte est exigée. Soyez courtois et évitez le hors sujet.
Notre charte de modération