La leçon de M le maudit, le chef-d’oeuvre de Fritz Lang, c’est que lynchage n’est pas justice et que tout le monde a le droit au droit – même Peter Lorre en assassin de petites filles. Cette leçon, qu’Alain Finkielkraut a expliquée à David Pujadas, indiffère tous les aboyeurs qui ont crié haro sur un de nos plus éminents penseurs.


Un ami (et qui le restera, quoi qu’il fasse ou dise, sinon nous ne sommes pas des amis) disait récemment :

« Notre époque dévore goulûment un M le Maudit par trimestre. […] M le Maudit est un film génial de Fritz Lang. Et M le Maudit, c’est du lourd. Cet homme est un tueur de petites filles. Parce qu’il terrorise la ville, il dérange les truands dans leurs entreprises. Ceux-ci réussissent à le capturer, et au terme d’un procès expéditif, ils l’exécutent. Et ce qu’on peut retenir de ce film, c’est deux choses. Ce n’est jamais un progrès, mais une régression, quand une société fait ou refait son unité autour du sacrifice d’une victime expiatoire, cette victime fût-elle coupable… Et quand la justice sort du prétoire, elle sort en même temps de la civilisation. »

Rafraîchissons les souvenirs de ceux qui ne sont pas des cinéphiles avertis. Fritz Lang était viennois. Il a fait la guerre de 1914-1918 côté prussien et été blessé deux fois. En 1926, il réalise le chef-d’œuvre du cinéma expressionniste muet, Metropolis, et en 1931 le chef-d’œuvre du cinéma expressionniste parlant, M le Maudit.

Qu’est-ce que ? La traque d’un assassin – aucun doute sur sa culpabilité – par d’autres assassins que l’enquête policière dérange dans leur business. Au premier degré, le film s’inspire de l’affaire du vampire de Düsseldorf. Mais c’est un tribunal de truands qui juge le génial Peter Lorre. Le premier titre du film était Mörder unter uns (« Les assassins sont parmi nous ») : quelques années plus tard, les nazis se réveilleront et interdiront le film, comprenant qu’il est une métaphore de l’ordre ignoble qu’ils sont en train d’instaurer. Et Lang s’exilera aux États-Unis.

Vous entendez bien ? M est assimilé par Lang à ceux que SA et SS pourchassent. Il eût été plus simple – digne d’un film français contemporain, de ceux qui saupoudrent le récit d’un pour

Article réservé aux abonnés

60 % de l’article reste à lire…

Pour poursuivre la lecture de cet article Abonnez-vous dès maintenant.

ABONNEMENT 100% NUMERIQUE
  • Tout Causeur.fr en illimité
  • Le magazine disponible la veille de la sortie kiosque
  • Tous les anciens numéros
3 €80par mois
Février 2021 – Causeur #87

Article extrait du Magazine Causeur

Lire la suite