L’excellent quotidien régional Le Dauphiné nous informe, photo à l’appui, que la première apparition publique de l’ex numéro deux de la PJ lyonnaise Michel Neyret, tout juste sorti de détention préventive et définitivement révoqué, a eu lieu le 2 décembre dernier à Tain-l’Hermitage, dans la Drôme, à l’occasion du traditionnel championnat du monde du pâté en croûte. Cette manifestation de haute tenue gastronomique rassemblait des cuisiniers venus du monde entier venus présenter leurs créations à un jury composé des plus prestigieux chefs étoilés Michelin de la région Rhône-Alpes comme Anne-Sophie Pic, Régis Marcon, Christian Têtedoie ou Mathieu Viannay.

Michel Neyret, membre de la Confrérie du pâté en croûte, organisatrice de la manifestation, avait fait l’objet, en 2011 d’une enquête serrée de l’inspection générale des services de la PJ, familièrement appelés boeuf-carottes dans le milieu policier, en raison de leur propension à faire mijoter dans leur jus ceux qui tombent entre leurs griffes. Neyret, qui a passé huit mois  en détention provisoire est mis et examen pour corruption, trafic de stupéfiants et autres chefs d’accusation liés à son activité de flic à l’ancienne, n’hésitant pas à se salir les mains pour faire tomber des cadors du grand banditisme. Le 7 septembre 2012, il avait été chassé comme un malpropre de la Grande Maison par l’impitoyable Manuel Valls. Mais que peut bien cacher la passion affichée de Neyret pour le pâté en croûte ?

La lecture des roman feuilletons du XIXème siècle serait fort utile aux responsables de l’administration pénitentiaire qui auront, peut-être, l’honneur d’accueillir Neyret en pension pour quelques années à l’issue de son procès : les pâtés en croûte envoyés  par leur famille aux prisonniers cachaient souvent les limes indispensables au succès d’une évasion.

Vous venez de lire un article en accès libre.
Causeur ne vit que par ses lecteurs, c’est la seule garantie de son indépendance.
Pour nous soutenir, achetez Causeur en kiosque ou abonnez-vous !
Luc Rosenzweig
est journaliste.Il a travaillé pendant de nombreuses années à Libération, Le Monde & Arte.Il collabore actuellement à la revue Politique Internationale, tient une chronique hebdomadaire à RCJ et produit des émissions pour France Culture.Il est l'auteur de plusieurs essais parmi lesquels "Parfaits espions" (édition du Rocher), ...