Je n’arrive pas à comprendre, et ce depuis fort longtemps, pourquoi nos beaux esprits accordent tant d’attention à ce littérateur manqué, aigri et par conséquent venimeux, ridicule autant sur le plan de l’art que sur celui des idées.

Lire la suite