Il y a quelques jours, le Président visitait je ne sais quoi pour serrer je ne sais quelles  mains quand une femme l’interpella ainsi : « Ne vous mariez pas, on l’aime pas ! » On peut s’interroger sur les motivations de l’électeur quand il est une électrice pour qui le choix du conjoint semble être une question existentielle. On peut se demander alors si le droit de vote accordé aux femmes fut un réel progrès. Je ne trancherai pas la question ici. Moi aussi, j’ai une vie sexuelle, et j’y tiens.
Notre Chef, qui a toujours tant d’esprit et tellement d’humour, en manqua drôlement et resta muet devant les doléances de notre citoyenne culottée.

*Photo : Francois Hollande.

Lire la suite