Photo : FMI.

Dans un communiqué où ils annoncent leur intention de saisir désormais la justice dès qu’un article leur déplaira, les avocats de Dominique Strauss-Kahn et d’Anne Sinclair dénoncent, au nom de leurs clients des « articles relevant du voyeurisme le plus détestable ».

Diable, ainsi les journaux qui s’intéressent aux exploits de DSK ou aux intentions de son épouse, ainsi que les millions de Français qui s’en amusent seraient coupables de « voyeurisme ».

Les mots ne manquent pas en français, pourquoi diable avoir utilisé celui-là ? Car si ma mémoire est bonne, le voyeurisme est une déviation sexuelle, ou dirons-nous pour ne choquer personne, une activité sexuelle non conventionnelle. Afin de blinder ma démonstration je suis allé sur le net voir ce que nous disent les dicos de ce fameux « voyeurisme ».

À tout seigneur, tout honneur, keskidi wiki ? « Le voyeurisme est un terme à connotation morale, qui décrit un comportement basé sur l’attirance à observer l’intimité ou la nudité d’une personne ou d’un groupe de personnes dans des conditions particulières en cherchant à y éprouver une jouissance et/ou une excitation. »

Pas très sexy, tout ça… Heureusement, on est plus salace dans le dico de Psychologies.fr : « Le voyeur épie et regarde une ou d’autres personnes, généralement à leur insu. L’excitation ou la satisfaction de sa sexualité sont liées au fait de les observer dans leur plus stricte intimité, se déshabillant, dans des ébats amoureux ou même la satisfaction de leurs besoins naturels »

Beurk, beurk, beurk, mais figurez-vous que le Larousse en ligne est encore plus dégoûtant : éloignez immédiatement les enfants -si toutefois ils sont susceptibles de comprendre les mots compliqués à la fin de la parenthèse : « Déviation sexuelle consistant à épier autrui à son insu dans des conduites impliquant l’intimité (rapports sexuels, toilette, défécation, miction) ».

On notera que la plupart des comportements évoqués ci-dessus, en plus d’être déviants, tombent sous le coup de la loi. Pauvre Anne, pauvre Dominique, obligés de vivre dans un pays peuplé de 60 millions de voyeurs, donc de délinquant sexuels !

Lire la suite