photo : la Banque mondiale

À l’heure où la municipalité de New York vient d’interdire l’usage du tabac dans les parcs publics et où l’agence Reuters nous apprend que depuis ce lundi, les Newyorkais ne pourront plus fumer ailleurs que « sur les trottoirs, dans les parkings et chez eux – à condition que leur propriétaire soit d’accord », nous sommes en mesure de dénoncer un délinquant potentiel, qui aura beaucoup de mal à respecter cette nouvelle loi et qui même, il faut le dire, risque à tout moment de la violer.

Que nous apprenait, en effet, une brève publiée le 16 mars dernier par nos confrères de l’excellent site spécialisé Pipe Gazette Le mieux est de la citer dans son intégralité:

«La prochaine campagne présidentielle en France verra-t-elle s’engager un célèbre fumeur de pipe? Dominique Strauss-Kahn est un amateur de bouffarde, même si on le représente souvent fumant le cigare. L’un n’empêche pas l’autre. DSK avait d’ailleurs été nommé « Premier fumeur » de l’année 1999 par la Confrérie de Saint-Claude, mais avait dû renoncer à recevoir le titre. Il était en effet, à cette époque, cité dans des affaires judiciaires pour lesquelles il a ensuite bénéficié d’un non-lieu.

Lors de son départ pour le FMI en 2007, ses proches collaborateurs lui avaient d’ailleurs offert une pipe.» On notera au passage que ses « proches collaborateurs » savaient et qu’ils n’ont rien dit à personne, c’est du propre. Vous vous imaginez vous retrouvant seul(e) avec DSK dans un ascenseur et de courir le risque qu’il soit pris d’une envie soudaine de pipe?

Mais ce n’est pas tout : les révélations de Pipe Gazette sont accompagnées de deux photos déjà publiées en mars 2009 sur le site du magazine Gala. Certes on pourrait penser que la première d’entre elle est équivoque puisqu’on n’y voit pas le coupable présumé commettre directement le forfait allégué:

Mais le second cliché, pris aux Universités d’été du PS à La Rochelle, lui, est accablant. Non seulement la commission des faits est patente, mais tout cela se passe devant témoins, et quels témoins!

Passe encore pour Pierre Moscovici, grand fumeur lui aussi, donc logiquement complice. Mais après la republication de cette photo, comment François Hollande osera-t-il encore se présenter aux Français comme un présidentiable «normal»?

Une photo vaut mieux qu’un long discours, fut-il imaginé par Ramzy Khiroun, rédigé par Benjamin Brafman ou prononcé par Anne Sinclair. La vérité, la seule, c’est que DSK est forcément coupable puisqu’il n’y a pas de fumée sans feu!

Lire la suite