Home Brèves Démission impossible


Démission impossible

Selon Le JDD, la secrétaire d’Etat à la jeunesse, Jeannette Bougrab, blessée d’avoir été grondée pour ses propos appelant au départ d’Hosni Moubarak, a envoyé à François Fillon et à Nicolas Sarkozy sa lettre de démission.

Le bizutage organisé par Fillon pour encadrer Jeannette Bougrab a été particulièrement humiliant. Convoquée à Matignon, elle a été sermonné par François Fillon qui lui a remonté les bretelles en présence de son ministre de tutelle Luc Chatel. Les fuites organisées par Matignon pour relayer l’info n’ont pas arrangé les choses. On peut comprendre que Fillon ait anticipé les problèmes et décidé de mater préventivement la jeune secrétaire d’Etat issue de vous savez quoi pour ne pas se retrouver dans quelques mois avec des Rama bis et Rachida ter sur les bras. On peut également comprendre Madame Bougrab confrontée à un exercice périlleux : sauver et l’honneur et le job ! Donc, comme l’avait fait Bernard Kouchner cet été dans l’affaire des Roms, on fait le nécessaire à huis-clos pour garder le poste et on fait répandre le bruit qu’on était à deux doigts, que dis-je, même pas à un doigt de démissionner.

Si on peut juger par le passé, la secrétaire d’Etat à la jeunesse a bien joué la partie. Ce qui restera dans les esprits sera son appel à la démission du dirigeant égyptien. Après les déboires tunisiens de MAM, qui peut imaginer Fillon ou Sarkozy licenciant un ministre dont le seul tort est d’avoir publiquement critiqué Moubarak?


Vous venez de lire un article en accès libre.
Causeur ne vit que par ses lecteurs, c’est la seule garantie de son indépendance.
Pour nous soutenir, achetez Causeur en kiosque ou abonnez-vous !
Previous article Vestige de l’amour
Next article Le printemps arabe nous rendrait-il frileux ?
est historien et directeur de la publication de Causeur.

RÉAGISSEZ À CET ARTICLE

Le système de commentaires sur Causeur.fr évolue : nous vous invitons à créer ci-dessous un nouveau compte Disqus si vous n'en avez pas encore.
Une tenue correcte est exigée. Soyez courtois et évitez le hors sujet.
Notre charte de modération